La poésie des tranchées
 
 
La poésie des tranchées
Lecture théâtralisée et musicale



Ce spectacle peut se jouer dans les médiathèques, grande salle de classe, auditorium, salle de spectacle. Peut être autonome en technique.

N'hésitez pas à nous demander un devis ici


Dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale, le Théâtre des Lumières a créé un voyage dans le temps. Poésies et lettres nous plongent dans ce que fut la première guerre mondiale et évoquent la terrible épopée de ces soldats qui ont basculé dans l’horreur. Chansons et musiques nous font découvrir ce qu’on chantait pendant la Première Guerre mondiale.

Les comédiens chanteurs convoquent des figures et des éléments de cette époque de l’Histoire : des soldats, dits « poilus », des poèmes évoquant leur quotidien et chansons populaires ou patriotiques de cette période.
Un contraste saisissant sur cette triste période de l’histoire.
Un accordéon accompagne 2 comédiens pour transformer la mémoire en instant présent.



poesiedestranchees01.gif



La Poésie des Tranchées


On estime à plusieurs milliers le nombre de poème écrits par jour par les poilus ou leurs proches.
Le spectacle retrace, à travers les écrits de soldats (poèmes et lettres), l'évolution du moral des troupes : optimiste et combatif au début, le discours devient plus contestataire. Le fil conducteur de cette lecture est la chanson qui a joué un rôle au sein de l’armée. Les poèmes et lettres de soldats sont ponctués par les musiques et chansons créées au cours du conflit pour raviver le moral des troupes. Parfois, elles ont servies aux soldats pour exprimer leur contestation.
La Madelon, la chanson de Craonne... et bien d’autres sont aussi le témoignage de l’évolution de cette guerre.


Les textes

Outre ceux d’Apollinaire qui a écrit des poèmes quotidiens emprunt de beauté et de douleur, nous vous proposons d’entendre dans l’ordre chronologique d’écriture, des poèmes de John Mac Crae, Jean Farré, André Fribourg Croire, Jean Arbousset, Paul fort, Paul Eluard…., des lettres de Louis Kremer, Louis Corty….



poesiedestranchees02.gif



Les chansons


Au cours des quatre années de conflit, passé l’effort de mobilisation générale de l’été 1914, les chansons ont été très présentes aussi bien sur le front qu’à l’arrière. Qu'elles soient là pour motiver les troupes ou exprimer un état d'esprit, on dénote une évolution dans le sens qu'elles donnaient.



poesiedestranchees03.gif



DISTRIBUTION :

Mise en scène : Aurélia Bartolomé

Lecteurs : Laurence Niedzwiecki et Yannick Fichant

Accordéoniste : Gilles Cuzacq




 

Référencement - Annuaire Théatre - Mentions légales